Comment apprendre à gérer une douleur avec la sophrologie ?

douleur sophrologie

La pratique de la sophrologie agit sur la sensation de douleur physique et émotionnelle, mais également sur le stress lié à la douleur. En effet, cette méthode agit directement sur le mécanisme des pensées négatives qui ont tendance à revenir en boucle dans notre esprit. Pour cela, nous allons utiliser différents outils afin de mieux gérer les douleurs subies.

La douleur est une perception sensorielle désagréable qui peut être d’ordre physique ou émotionnel, localisée à un endroit précis ou plus diffuse dans le corps. Elle peut être stable, constante ou évoluer dans le temps.

Lorsque l’on souffre, notre esprit ne se focalise plus que sur cette douleur. Un tiers des Français souffrent de douleurs chroniques, et au-delà de la douleur, il y a la situation stressante qui l’accompagne : rendez-vous médicaux, peur pour notre avenir, notre santé etc…

La sophrologie va vous permettre de développer votre force mentale afin d’apprendre à gérer l’ensemble de la situation, face à la douleur d’une part, mais également face au stress.

La perception de la douleur

Chacun d’entre nous a une perception de la douleur qui lui est propre. Nos sensations sont très différentes d’un individu à l’autre. Les douleurs peuvent avoir une forme aigüe ou chronique. En effet, la sensation perçue est alors très subjective selon les personnes. Quoiqu’il en soit, cette douleur ressentie est toujours amplifiée par un phénomène de stress qui l’accompagne.

La sophrologie va vous apporter des outils précieux pour pouvoir apprendre à mieux gérer ces douleurs.

Les bénéfices de la sophrologie sur vos douleurs

Les bénéfices de la sophrologie sur les douleurs sont nombreux : 

  • Vous détendre
  • Diminuer les tensions liées aux douleurs
  • Diminuer le stress lié aux souffrances
  • Soulager les douleurs
  • Améliorer votre bien-être
  • Transformer votre perception de la douleur

Les conséquences des douleurs sur votre vie

La gestion de la douleur varie d’une personne à une autre : ce phénomène n’est pas à prendre à la légère. En effet, il peut avoir des incidences lourdes sur votre vie et celle de votre entourage. Si vous avez tendance à prendre sur vous, les douleurs non exprimées peuvent influer sur votre humeur, votre joie de vivre et avoir des conséquences sur votre entourage. La sophrologie peut vous apporter des solutions concrètes sur la manière de les gérer afin de trouver un équilibre sain dans votre quotidien.

Les 3 exercices utilisés en sophrologie pour gérer la douleur

1. La Respiration contrôlée

La respiration calme le rythme cardiaque. Elle permet de revenir à soi dans un moment difficile ou un moment de panique en se recentrant sur sa respiration. Les séances de sophrologie sont axées principalement sur la respiration pour mieux prendre conscience de son corps, des ressentis, corporels et émotionnels, positifs ou négatifs qui en émanent.

La respiration permet également de canaliser ses pensées, et ainsi de se défocaliser de la douleur. Elle est aussi utilisée dans les exercices de pleine conscience, qui permettent de se détacher émotionnellement de la douleur ressentie.

Exercice pratique :

  • Fermez les yeux, prenez une grande inspiration par le nez et observez le trajet de l’air dans votre corps, puis soufflez. Recommencez une seconde fois, en portant votre attention uniquement sur votre respiration. Sentez l’air que vous respirez, plutôt frais à l’inspiration, et plutôt tiède à l’expiration. Renouvelez cet exercice plusieurs fois au cours de la journée ou en cas de situation stressante.

Il va vous permettre d’attirer temporairement toute votre attention sur votre respiration plutôt que sur la douleur ressentie. Plus vous vous entraînerez à réaliser cet exercice court, plus vous l’utiliserez en automatisme pour vous calmer lors d’une douleur.

2. La détente corporelle

Les séances de sophrologie vous permettent, au-delà de la respiration contrôlée, de vous détendre physiquement. La détente physique amène ensuite la détente mentale, et vous permet de prendre du recul sur la douleur.

Exercice pratique :

  • Allongez-vous, puis imaginez détendre chacune des parties de votre corps mentalement, de la tête aux pieds. Faites ces exercices en vous focalisant sur chacune des parties de votre corps. Si une nouvelle pensée surgit, laissez-la passer sans la retenir et ramenez votre attention sur la partie du corps à détendre mentalement. Vous pouvez écouter un audio pour vous guider si cet exercice vous semble difficile à réaliser seul(e).

3. La visualisation

Une fois les 2 premiers exercices réalisés, vous pouvez imaginer votre douleur sous différents aspects, avec une forme, une couleur, une texture et l’imaginer diminuer dans votre esprit , ou l’imaginer disparaître complètement.

La sophrologie considère que le corps et l’esprit sont intimement liés. Dès lors que mentalement vous dirigez votre douleur, vous parvenez alors à prendre le dessus sur celle-ci. Ces exercices sont à réaliser quotidiennement lorsque vous souffrez afin d’en ressentir les bénéfices. Ils sont très efficaces dès lors que vous prenez le temps de les répéter régulièrement.

 

Karine Turina Sophrologue

Passionnée depuis de nombreuses années par le bien-être, la gestion des émotions, du stress, je me suis alors instinctivement tournée vers la Sophrologie.

Cette méthode permet d’activer ses propres ressources pour prendre le contrôle de sa vie. Elle vise à améliorer votre bien-être afin de vivre en totale harmonie avec vous-même.

J’anime des ateliers en Entreprises et auprès de clubs sportifs pour la préparation mentale.

Je vous accompagne également lors de séances individuelles en face à face ou par skype.

Au plaisir de vous rencontrer